Chez le chat

Othématome du chat : causes, symptômes et traitements

Qu’est-ce qu’un othématome?

L’othématome (du grec ous/otos : oreille et héma : sang ) est l’accumulation de sang entre la peau et le cartilage du pavillon auriculaire. Il est également appelé « hématome auriculaire » et il s’agit d’une poche de liquide hémorragique sous la peau qui est la conséquence d’un choc ou petit traumatisme qui provoque la rupture des vaisseaux sanguins présents à l’intérieur du pavillon de l’oreille. 

Cette maladie très fréquente chez le chien est moins rencontrée chez le chat, en raison de l’anatomie de ses oreilles. En effet, l’othématome arrive plus souvent chez les chiens qui ont les oreilles tombantes comme par exemple les Spaniels. Ces animaux, en plus de se gratter fortement avec leurs pattes arrières, se secouent leur tête à grande vitesse ce qui favorise le battement de leurs grandes oreilles l’une contre l’autre, provoquant ainsi la rupture des petits vaisseaux. L’othématome est la huitième cause d’opération chirurgicale aux États-Unis. Ce n’est pas une urgence vitale pour votre animal mais il constitue une gêne pour lui. S’il n’est pas pris en charge rapidement, la poche de sang se durcit et donne une forme de chou-fleur à l’oreille.

Causes et prévention de l’othématome du chat

L’origine de l’othématome est toujours traumatique. Le grattage de l’oreille et les secouements de la tête sont provoqués par la douleur et l’inconfort ressentis par les animaux atteints d’otite externe. En plus, l’othématome du chat peut être liée à la fragilité des petits vaisseaux de l’oreille chez certains patients (par exemple suite à l’administration chronique de corticoïdes), tandis qu’une attaque par un autre animal ou un autre type de blessure à l’oreille peut entraîner la formation d’un othématome. La cause la plus fréquente est la gale des oreilles car elle est responsable d’environ 50% des cas d’otite chez le chat et elle provoque également des démangeaisons intenses. L’othématome est souvent décrit comme une complication de l’otite. Par conséquent, toutes les autres causes d’otite peuvent le provoquer : autres parasites (Demodex, Sarcoptes, tiques), corps étrangers, allergies (atopie, alimentaire, dermatite de contact), troubles de kératinisation, polypes inflammatoires et tumeurs.

Y a-t-il quelque chose à faire pour éviter l’apparition d’un othématome ? D’abord, il est très important de protéger votre chat contre les parasites externes, en particulier les puces, les tiques et les aoûtats. Ces parasites ne provoquent pas d’otite mais ils entraînent des démangeaisons parfois intenses. Puis, il est aussi important de vérifier régulièrement les oreilles de votre chat et de les nettoyer si besoin avec un produit adapté.

Existe-t-il des traitements naturels pour lutter contre l’othématome du chat?

Comment je pourrais éviter les frais et les risques d’une anesthésie pour mon chat ? Comment soulager l’othématome de mon chat naturellement ? Si votre chat est âgé, le vétérinaire commencera sans doute avec un traitement médical accompagné d’une ponction du liquide que votre animal a accumulé dans son oreille. Ce traitement consiste habituellement en l’administration locale (dans l’oreille) et /ou par voie orale d’anti-inflammatoires et le port d’une collerette. La collerette, bien que souvent mal perçue, joue un rôle primordial dans la prise en charge de l’othématome. En effet, si votre chat continue à se gratter sans arrêt son oreille, le traitement ne marchera pas. Parfois, il y a besoin de donner également des antibiotiques, s’il y a une infection de la peau. Il faut aussi traiter la cause primaire de l’othématome pour supprimer les stimuli. Le traitement médical, associée à la vidange de la poche est indispensable, mais il y a souvent des récidives. Il y a quelques témoignages des propriétaires qui ont réussi à traiter l’othématome de leur animal en appliquant de l’huile d’arnica montana après un premier drainage chez le vétérinaire. Effectivement, l’absence de récidive en utilisant seulement des solutions dites naturelles est très intéressant comme sujet, mais il manque de vérification par des études vétérinaires. Dans tous les cas, si le traitement médical ne fonctionne pas, une intervention chirurgicale sera nécessaire.

Traitement chirurgical de l’othématome du chat

Les objectifs thérapeutiques des hématomes auriculaires consistent à :

  • Identifier et traiter correctement la cause de secouements de la tête ou des démangeaisons
  • Assurer un drainage adéquat
  • Maintenir une bonne apposition entre la peau et le cartilage de l’oreille.

Il existe plusieurs techniques chirurgicales. Toutes les interventions sont effectuées sous anesthésie générale. Elles consistent à inciser l’othématome (incision en forme de « S »), drainer le sang, nettoyer les débris et mettre en place un système d’appui sur le pavillon auriculaire. Pour y arriver, le chirurgien fait des sutures sur une compresse spéciale, sur des boutons ou des tubulures de perfusion coupés. Avec cette méthode il y a une action à la fois absorbante et compressive, qui permet d’absorber les suintements et de renforcer l’effet des sutures. Comme alternative, il y a des techniques chirurgicales qui ont été proposées plus récemment. On distingue le drainage à l’aide d’un laser CO2 et les techniques du drain d’aspiration et du “biopsy punch”. Le prix du traitement de l’othématome chez le chat dépendra de la technique utilisée et le nombre de consultations de contrôle. Afin d’éviter des traitements onéreux, il est donc essentiel de vérifier régulièrement les oreilles de votre chat et de les garder propres.

En cas de doutes, parlez-en à votre vétérinaire !
Crédit photo : Dr. Angeliki Vamvaka
Dr Angeliki Vamvaka

Dr Angeliki Vamvaka

Diplômée : École vétérinaire de Thessalonique

Partager