Chez le chat

Comment savoir si mon chat a les oreilles malades ?

Quelles sont les spécificités de l’oreille du chat ?

L’oreille du chat est composée de différentes parties. Il y a le pavillon qui est la partie la plus externe de l’oreille composé d’un cartilage et de muscles recouverts de peau et de poils. La partie interne du pavillon est pleine de petites irrégularités qui peuvent facilement retenir les saletés ou le cérumen. L’intérieur et l’extérieur du pavillon sont en continuité avec le reste de la peau de l’animal. Ils peuvent être atteints par les mêmes maladies que celles de la peau. 

Il y a ensuite le conduit auditif en forme de L chez le chien et le chat dans le prolongement du pavillon qui se termine par une fine membrane : le tympan. Cette forme facilite la rétention du cérumen dans le fond de l’oreille. Certains chats peuvent avoir des oreilles très poilues jusqu’à l’intérieur de ce conduit rendant encore plus difficile l’évacuation du cérumen. Le pavillon et le conduit auditif externe forme ce que l’on appelle l’oreille externe.

L’oreille moyenne est constituée principalement des osselets : enclume, étrier et marteau comme chez l’homme. Elle est séparée de l’oreille externe par la fine membrane qu’est le tympan. Enfin l’oreille interne est formée du vestibule et de la cochlée, petit organe en forme d’escargot qui participe à l’audition et à l’équilibre. En cas d’otite interne on peut donc avoir une perte d’audition voire des troubles de l’équilibre.

Quels sont les signes de maladie les plus fréquentes de l’oreille de mon chat ?

Quand on aime son chat comme un membre de sa propre famille, on a parfois tendance à s’inquiéter au moindre petit signe anormal. Comment reconnaître un vrai symptôme, qui nécessite une consultation chez votre vétérinaire? Est-ce qu’il faut attendre que l’oreille coule pour s’inquiéter ?

Les oreilles de votre chat vous semblent chaudes ? 

Il peut arriver qu’en touchant les oreilles de son chat on ait l’impression qu’elles soient plus chaudes. Attention, les chats sont plus chauds que nous, leur température normale varie entre 38 et 38,5°c et les oreilles étant moins poilues elles paraissent facilement plus chaudes que le reste du corps de même que leur truffe. Si un chat sort d’une sieste au soleil et a les oreilles foncées, elles peuvent aussi facilement paraître chaudes. 

Les oreilles chaudes ne sont donc pas un signe d’otite la plupart du temps.Cependant, dans certains cas les oreilles sont réellement plus chaudes, et cela est souvent associé à d’autres signes : de la rougeur, une boule dans le cas d’abcès ou une douleur avec un chat qui se gratte ou se secoue la tête. Dans ce cas il vaut mieux consulter pour en chercher l’origine.

Au contraire ses oreilles sont froides? 

Parfois on a l’impression que les oreilles sont plus froides que d’habitude. Les extrémités se refroidissent plus vite que le reste du corps, lorsque le temps est froid, que le chat rentre de l’extérieur ou sort d’une période de repos elles peuvent effectivement être plus froides sans que cela soit grave. Cela n’est donc pas un signe fiable la plupart du temps.En revanche si vous trouvez en plus que votre chat est mou, ne mange pas, reste dans son coin cela peut être le signe d’une hypothermie (baisse de température générale) en lien avec d’autres maladies. Dans ce cas il convient de consulter rapidement.

Mon chat se gratte beaucoup près des oreilles? Un chat peut comme nous avoir quelque chose qui l’irrite et le fasse occasionnellement se gratter, en particulier près de l’oreille ou sur la tête. Ce sont aussi des animaux très propres qui passent beaucoup de temps à se toiletter et entretenir leur poil. Il ne faut pas confondre ce léchage ou grattage occasionnel avec un grattage de douleur. Si le chat se gratte plusieurs fois par jour, sur de longues périodes, se plaint en même temps ou refuse qu’on touche son oreille cela peut être associé à des maladies.

Certaines maladies comme la gale des oreilles par exemple sont très gênantes et entraînent des démangeaisons intenses, associées à un cérumen noir sec et abondant.

Mon chat se secoue les oreilles en permanence, est ce normal?

De la même manière que pour le grattage, occasionnellement un chat peut se secouer après s’être étiré par exemple. Mais il arrive qu’un chat se secoue les oreilles de manière très intense et fréquente souvent associé à un grattage. Cela peut être un signe de douleur ou de la présence de quelque chose dans son oreille qui l’irrite ou le gêne. C’est souvent l’un des premiers signes en cas d’otite que l’on peut remarquer. Ce secouement dans ce cas est souvent associé à d’autres symptômes : une oreille sale, rouge, avec des écoulements, etc.

Dans certains cas un secouement violent et envers une oreille seulement peut être remarqué, chez un animal rentrant de l’extérieur sans autre signe. Cela peut être dû à la présence d’une petite herbe dans son oreille, l’épillet.

Photo de fourrés non entretenu contenant des plants d’épillets
Crédit Photo : Dr. Audrey Morini

Parfois le chat se secoue sans aucun autre signe en lien avec des maladies des oreilles et aussi bien d’un côté que de l’autre. Il existe des maladies d’origine neurologique qui peuvent entraîner ce symptôme. C’est souvent associé à d’autres signes généraux, comme une asymétrie de la face, une babine qui pend, des paupières qui restent tout le temps ouvertes, l’apparition d’une membrane au coin de l’oeil (la troisième paupière plus facilement visible), des défauts de déglutition quand le chat mange (le chat peut cracher, vomir, tirer au coeur, tousser…), voire une tête penchée ou des troubles de l’équilibre avec un chat qui tombe sans raison. Cela peut être une urgence il vaut mieux dans ces cas consulter rapidement. 

Les oreilles de mon chat me semblent vraiment sales, faut-il s’inquiéter? 

Certains chats peuvent avoir un peu plus de cérumen que d’habitude dans les oreilles sans que cela soit grave si ce n’est pas associé à d’autres signes tels qu’évoqués précédemment. Il s’agit souvent de chatons, de vieux chats qui se toilettent moins, de chat qui passent beaucoup de temps dehors ou de certaines races qui produisent beaucoup de sébum comme les chats nus tels que les Sphynx ou les Devon Rex.Chez certains chats, le cérumen peut s’accumuler dans toute l’oreille dont le fond de celle-ci et avoir du mal à s’évacuer. Cela peut entraîner une gêne chez l’animal se traduisant par des oreilles sales mais aussi du grattage, un chat qui se secoue ou penche la tête. Un excès de cérumen peut finir par provoquer des otites dites cérumineuses.

Pourquoi mon chat a-t-il de petites croûtes sur les oreilles?

Si vous apercevez de petites croûtes sur les oreilles de votre chat, être soit à l’extérieur sur le pavillon, soit à l’intérieur, ce n’est jamais normal et il faut en chercher l’origine. 

Lorsque c’est associé à du grattage, il faut vérifier si le chat ne présente pas une otite ou des parasites types gale d’oreille, dans ce cas c’est lui-même qui provoque les croûtes en se grattant excessivement. 

Si ces petites croûtes sont associées à des amas orangés et à un grattage très important, c’est certainement dû à un petit acarien rouge-orangé, l’aoûtat. Vérifiez alors entre les doigts de votre chat : ces petites bêtes s’y regroupent souvent en amas.

Parfois des parasites du corps peuvent également concerner les oreilles comme les puces ou les gales de corps et vous pouvez observer des croûtes ailleurs comme sur la ligne du dos, le bas du dos voire le ventre.  

Enfin il existe quelques autres maladies qui s’accompagnent de croûtes sur l’oreille, sans que cela ne semble gêner le chat.

Il peut s’agir de la teigne. Cette affection est causée par un champignon présent dans l’environnement,  provoquant des dépilations rondes, souvent sur la face chez le chat, particulièrement chez le chaton.Si le chat a la peau claire, il peut s’agir d’une forme de cancer induit par le soleil : le carcinome épidermoïde. Ces masses tumorales agressives touchent principalement les oreilles des chats blancs ou des chats qui ont les extrémités blanches. Provoquées par le soleil, elles se développent souvent assez rapidement, en commençant par des croûtes au niveau du nez, des oreilles, des lèvres qui évoluent vers des plaies qui cicatrisent mal voire des ulcérations.

Il peut s’agir de maladies plus rares liés à un dérèglement du système immunitaire (lupus, pemphigus..). Elles touchent assez souvent les extrémités, en particulier les oreilles et le nez. Elles provoquent des croûtes et des dépilations. Il n’est pas toujours évident de les différencier des autres maladies. Des examens sont souvent nécessaires, dont le prélèvement de morceau de peau sous anesthésie (biopsie) pour analyse plus poussée. 

L’oreille de mon chat me paraît gonflée? 

Parfois l’oreille d’un chat peut paraître plus grosse, gonflée. Cela peut être associé à une otite particulièrement inflammatoire voire un peu ancienne qui finit par entraîner un réel gonflement général de l’oreille, et une obstruction du conduit. Dans ce cas, très souvent le chat présente une baisse de l’audition.

Cela peut également être associé à la présence d’un abcès en formation suite à une morsure ou une griffure. L’évolution est alors souvent très rapide : en 2-3 jours celui-ci perce et du pus nauséabond ou du sang s’en écoule. Dans tous les cas il vaut mieux consulter. 

Enfin si le gonflement est associé à des croûtes cela peut parfois être dû aux tumeurs liées au soleil, particulièrement si l’oreille vous semble plus enflée le soir après l’exposition au soleil.

Ses 2 oreilles sont rouges, est-ce un signe d’otite? 

Si un chat a ses deux oreilles très rouges sans autre symptôme cela peut être dû à un épisode de fièvre. Les oreilles sont alors souvent chaudes, le chat peut sembler abattu et n’a plus d’appétit. 

Si les oreilles sont chaudes et que le chat se gratte ou se secoue cela peut être dû à une otite allergique. Les animaux allergiques ou fragiles au niveau de la peau présentent souvent des otites chroniques ou récidivantes. Il existe plusieurs traitements des allergies en fonction des causes et de l’animal. La gestion des oreilles rentre souvent dans ce cas dans la fait partie intégrante de la gestion globale des allergies (anti-allergiques, soins locaux, réhydratants, shampoings calmants…). 

J’ai l’impression qu’il a mal lorsque j’essaie de toucher ses oreilles ?

Vous avez l’impression que votre chat refuse que vous lui touchiez ou caressiez les oreilles ? Il fuit, feule, devient agressif à la simple approche de sa tête ou refuse que vous les lui nettoyiez ? Ces comportements, surtout si d’habitude il se laisse faire, sont souvent associés à une douleur. 

Une otite qu’elle qu’en soit la cause peut provoquer ce type de manifestations. Certaines causes sont plus douloureuses que d’autres, les otites purulentes associées à des bactéries, les épillets, les gales d’oreille voire d’autres causes comme les abcès.

Il faut alors attraper le chat avec douceur en évitant de toucher sa tête et l’emmener dès que possible chez votre vétérinaire habituel. Celui-ci saura le prendre en charge et arrivera à regarder dans ses oreilles en utilisant éventuellement une serviette pour le contenir et le rassurer. Si l’oreille est douloureuse au point qu’il n’est possible de l’observer en consultation, le chat pourra parfois être tranquillisé pour permettre une inspection moins stressante et moins douloureuse. Si un corps étranger type épillet est responsable de ces manifestations de douleur intense, le vétérinaire pourra le retirer. Cela peut aussi être l’opportunité d’effectuer un nettoyage plus approfondi, ou de soigner un éventuel abcès. 

Pourquoi mon chat penche-t-il la tête du côté d’une oreille ?

Vous avez remarqué que votre chat penche la tête d’un côté ou de l’autre ? Occasionnellement cela peut arriver si votre chat est concentré, en train de chasser ou d’observer une mouche parfois minuscule. Cela donne l’occasion de voir de drôles de mimiques !

Mais parfois le chat garde sa tête penchée même en marchant ou sur de longues périodes et peut être associé à de la douleur voire à du grattage. C’est relativement fréquent en cas d’otite. Le chat penche alors la tête du côté de l’oreille qui le gêne le plus. 

Si ce phénomène est apparu suite à un traitement d’otite ou à un nettoyage d’oreille il vaut mieux arrêter tout traitement et tenir au courant son vétérinaire. Une otite externe peut parfois se compliquer d’une atteinte de l’oreille moyenne voire interne après rupture du tympan. Certains produits étant toxiques s’ils passent dans l’oreille moyenne ou interne il vaut mieux ne pas les administrer en cas de doute. Un examen otoscopique permettra parfois de vérifier l’intégrité du tympan. Si trop de saletés ou de liquides sont présents, des examens plus importants comme une radiographie ou un scanner pourront être conseillés. Une otite chronique peut finir par laisser des séquelles comme une tête qui reste un peu penchée.

Parfois le chat peut pencher la tête sans otite il faut alors chercher des causes neurologiques. Cela peut résulter d’un AVC par exemple surtout chez les chats âgés ou d’une autre cause touchant le cerveau comme les tumeurs ou les méningites qui sont des infections bactériennes ou virales du cerveau touchant surtout les jeunes. 

Enfin suite à un choc, un chat peut se mettre à pencher la tête en raison des des lésions nerveuses causées par celui-ci qui peuvent aller jusqu’à des difficultés à marcher voire une paralysie. Si vous observez ces signes, il faut contacter de toute urgence votre vétérinaire car cela peut s’aggraver rapidement.
En conclusion il existe de nombreuses causes qui peuvent rendre un chat malade, provoquer des oreilles rouges ou chaudes, des croûtes ou du grattage. Une inspection et un entretien régulier des oreilles ou une tonte des poils trop longs est nécessaire pour les détecter si besoin, les limiter voire les prévenir. Il existe de nombreux facteurs favorisants comme les bains, les allergies, les problèmes de peaux quels qu’ils soient, mais aussi les nettoyages excessifs ou avec des produits non adaptés trop agressifs ou l’utilisation de coton-tige.

Dr Audrey Morini

Dr Audrey Morini

Diplômée : École de Nantes, 2017

Partager