Chez le chien

Comment savoir si votre chien a un épillet dans l’oreille

Mon chien a mal à l’oreille, et si c’était un épillet ?

Un épillet, spigaou, voyageur ou encore folle avoine, est un petit corps étranger végétal retrouvé plus fréquemment du printemps à la fin de l’été, pouvant se loger à peu près n’importe où dans la peau ou les orifices de votre chien, car sa forme pointue le rend extrêmement perforant et lui permet de ne progresser que dans un seul sens. 

Les oreilles de votre chien représentent donc un endroit idéal pour la progression d’un épillet, se retrouvant initialement dans ses poils, puis se dirigeant passivement vers l’entrée du conduit auditif pour finir de plus en plus loin dans l’oreille. Imaginez-vous avez un petit objet piquant au fond de l’oreille : cela peut être extrêmement désagréable, voire faire mal s’il pique la peau et crée une plaie. 

Si votre chien semble brusquement douloureux au niveau d’une oreille, et si la saison s’y prête, il est donc tout à fait possible qu’un épillet s’y soit coincé. Cela est d’autant plus probable que votre chien se promène régulièrement en liberté dans un jardin ou des zones de végétation dense et peu entretenues. Certaines races sont également plus à risque, notamment les races à poils frisés comme les Caniches car leur pelage accroche plus facilement les épillets. Cependant, contrairement au chat qui présente rarement ce genre de problème, toutes les races et tous les gabarits de chiens peuvent un jour se retrouver avec un épillet dans l’oreille. Plus de détails concernant les épillets chez le chien sont accessibles via ce lien : “Épillet chez le chien : symptômes, traitement et prévention”.

Quels symptômes lors de présence d’un épillet dans l’oreille d’un chien ?

En cas de doute sur la possibilité d’un épillet dans l’oreille de votre chien, plusieurs symptômes sont quasi systématiquement retrouvés :

  • Une gêne intense est observée dans la grande majorité des cas : le chien se secoue très régulièrement les oreilles, comme tentant d’évacuer en vain quelque chose de coincé. Il peut aussi se gratter frénétiquement une ou ses deux oreilles avec ses pattes arrières, ou essayer de frotter la tête au sol ou contre un objet.
  • Si l’épillet est logé profondément ou même a percé la peau du conduit auditif, cela peut être douloureux. Votre chien peut couiner quand il se touche l’oreille ou quand vous le manipulez, voire même devenir anormalement agressif par crainte d’avoir mal : il convient d’être prudent, même si vous avez vous aussi le chien le plus gentil au monde !
  • Si un épillet est présent depuis plus longtemps, une infection peut être apparue dans l’oreille. En plus des symptômes précédemment cités, l’intérieur du conduit auditif peut être rouge et présenter des sécrétions de cérumen (marron clair à foncé), voire de sang (rouge à noir) ou de pus (blanc à jaune) plus ou moins abondantes et nauséabondes. Son état général peut également être altéré dans les cas les plus avancés : il peut sembler moins en forme, ne plus vouloir manger, ou avoir de la fièvre.

Comment enlever un épillet de l’oreille de mon chien ?

Dans la grande majorité des cas, si votre chien a un épillet dans l’oreille, seul un vétérinaire pourra le retirer car cela nécessite généralement des outils spéciaux permettant d’aller chercher profondément dans l’oreille.

Retrait par un vétérinaire d’un épillet logé profondément dans l’oreille d’un chien
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Vous ne perdrez cependant rien à vérifier par vous même directement chez vous ce qu’il vous est possible de voir. Avec un peu de chance, si votre chien a bien un épillet dans l’oreille, celui-ci peut s’être logé dans la peau du pavillon libre de l’oreille, ou n’être encore pour l’instant qu’à l’entrée du conduit auditif. Si, en soulevant l’oreille de votre chien, vous remarquez la présence d’un épillet, et si votre chien se laisse manipuler, vous pouvez tenter de le retirer par vous même.

Ouverture de l’oreille d’un chien permettant de visualiser le pavillon de l’oreille et l’entrée
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Pour ce faire, équipez vous d’une pince à épiler, d’une compresse imbibée d’un peu de désinfectant cutané, éventuellement d’une lampe frontale pour y voir clair, et enfin de la friandise favorite de votre compagnon. Si une autre personne peut vous aider à tenir votre chien et le rassurer, c’est encore mieux ! Soulevez le pavillon de l’oreille, visualisez l’épillet et saisissez le fermement à sa base avec la pince, puis tirez dessus d’un coup. Il est possible que cela soit douloureux pour le chien, mais la douleur s’atténue rapidement. Si une plaie est visible au point de retrait de l’épillet (un léger saignement peut apparaître), tamponnez délicatement la zone avec la compresse désinfectante. Il est ensuite l’heure de la récompense bien méritée!

Si malheureusement vous ne voyez rien d’anormal à l’examen à l’oeil nu du pavillon de l’oreille ou de l’entrée du conduit auditif atteint, ou si votre chien ne se laisse pas faire, il est important de consulter rapidement un professionnel de santé vétérinaire avant que plus de dégâts ne soient causés.

Que faire pour éviter que votre chien attrape des épillets dans l’oreille ?

Tous nos conseils sur les meilleurs moyens d’éviter les épillets pour votre chien sont à lire dans l’article via le lien suivant : “Épillet chez le chien : symptômes, traitement et prévention”.

Dr Lebrun

Dr Lebrun

Cabinet vétérinaire du Dr Morin : www.vet-josepha.com
Diplômé : Lyon 2017

Partager