Chez le chien

Croûtes dans les oreilles de votre chien : que faire ?

Mon chien a des croûtes dans les oreilles, est-ce normal ?

L’oreille externe du chien se compose d’une partie interne, le conduit auditif, et d’une partie externe appelée le pavillon de l’oreille. Le pavillon est recouvert par de la peau plus ou moins pourvue de poils suivant la race du chien. Comme la peau sur les autres endroits du corps, elle doit être propre et lisse. Le conduit auditif, lui aussi, est recouvert de peau, et à l’état normal son entrée doit être propre et sèche.La présence de croûtes sur les pavillons ou à l‘entrée de l’oreille peut être la conséquence de sécrétions venant de l’intérieur du conduit et qui ont séché sur la peau. Ces sécrétions peuvent être du cérumen en excès qui est remonté vers l’extérieur de l’oreille. Comme chez l’Homme, la production de cérumen fait partie du processus naturel de nettoyage du conduit auditif, mais en cas de dysfonctionnement de ce processus, le cérumen peut être produit en excès. La peau du conduit peut aussi produire du sébum (« graisse de la peau ») en quantité trop importante, qui lui aussi peut remonter vers l’extérieur.

Croûte sur la face interne du pavillon auditif et l’entrée du conduit auditif chez un chien
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Par ailleurs, si le chien a une otite et que ses oreilles coulent, les sécrétions qui s’accumulent à l’entrée de l’oreille peuvent, en l’absence de nettoyage, finir par sécher et former également des croûtes. 

Enfin, les croûtes sur le pavillon (c’est-à-dire la partie libre de l’oreille, que ce soit face interne peu poilue ou face externe poilue) peuvent être liées à un problème de peau et non d’une atteinte de l’intérieur du conduit auditif. En cas d’irritation ou d’infection cutanée, la peau peut prendre un aspect anormal avec des boutons ou des pustules qui forment ensuite des croûtes en séchant. Si le chien se gratte, des plaies peuvent aussi apparaître et former à leur tour des croûtes. De plus, une croûte étant l’évolution normale d’une plaie en cicatrisation, cela peut initialement faire mal, puis démanger votre chien, de même que l’on peut parfois avoir envie de se gratter sur une égratignure. Ainsi, les croûtes sur le pavillon peuvent être une cause et une conséquence du grattage. Dans tous les cas, il n’est donc pas normal de retrouver des croûtes aux oreilles de votre chien. Ce genre d’affection n’est pas une urgence, mais il est important de consulter rapidement, au risque que cela ne se dégrade voire s’infecte, avec apparition possible de pus, signe d’une infection de la peau.. 

Il est important de noter que certains chiens présentent des tâches dans les oreilles, zones plus ou moins pigmentées qui peuvent donner une impression de saleté, mais qui ne sont en rien liées à un problème aux oreilles. Si la peau de votre chien présente des tâches, ce n’est pas forcément anormal !

Différence entre croûtes et pigmentations cutanées à l’intérieur de l’oreille d’un chien
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Comment nettoyer les croûtes dans l’oreille de votre chien ?

En attendant de consulter votre vétérinaire pour déterminer les causes ayant conduit à la formation de ces croûtes, vous pouvez commencer à les retirer grâce à un nettoyage doux. La partie recouverte de poils du pavillon peut être nettoyée avec de l’eau tiède et le shampooing habituel de votre chien. Il vous faudra peut-être frotter doucement pour décoller ces croûtes, sauf si des saignements apparaissent en-dessous : il y a alors une plaie sous la croûte qui fait office de pansement naturel, qu’il faudra alors laisser en place pour une meilleure cicatrisation. Bien sûr, vous ferez attention à ne pas mouiller l’intérieur des oreilles de votre chien, car cela pourrait favoriser la macération et donc l’apparition d’une otite.

Quant à l’entrée du pavillon, si elle est partiellement obstruée par des croûtes, il faudra la dégager en utilisant un nettoyant dédié à l’hygiène des oreilles, et jamais avec de l’eau. Celui-ci, de par ses propriétés dites « cérulotytiques », c’est-à-dire de dissolution du cérumen, aidera à retirer les croûtes. Si l’entrée du conduit est partiellement ou totalement obstruée par des poils, ce qui peut être fréquemment le cas chez certaines races à pelage très fourni comme le caniche ou le bichon, il vous faudra peut-être la dégager en l’épilant doucement avec une pince à épiler. Vous pouvez également demander au toiletteur de votre chien de le faire lors de son brushing !

Comment éviter la formation des croûtes dans l’oreille de votre chien ?

Qu’elles soient la conséquence de sécrétions anormales lors d’otite ou d’une production excessive de cérumen, la prévention de la formation de croûtes dans l’oreille de votre chien passe par une hygiène rigoureuse. Selon la race de votre chien, sa pilosité et ses éventuels épisodes antérieurs d’otite, il conviendra de déterminer avec votre vétérinaire la fréquence des nettoyages. Les propriétés du nettoyant seront aussi à prendre en compte, en choisissant un produit qui régule la production de sébum et aide à l’élimination du cérumen en excès. L’habituer dès son plus jeune âge permettra d’intégrer naturellement ce geste à sa routine d’hygiène.

Dr Lebrun

Dr Lebrun

Cabinet vétérinaire du Dr Morin : www.vet-josepha.com
Diplômé : Lyon 2017

Partager