Chez le chien

La santé chez le chien : les oreilles sales

Pourquoi mon chien a-t-il les oreilles sales ?

Les oreilles des chiens peuvent être tombantes ou redressées. Lorsqu’elles sont tombantes, cela favorise un milieu humide à l’intérieur du conduit auditif. Dans tous les cas, le conduit auditif des chiens produit en permanence une substance grasse appelée cérumen, qui permet un auto-nettoyage de l’oreille en emprisonnant toutes les impuretés qui peuvent y entrer, puis en les évacuant  progressivement vers l’extérieur, comme sur un tapis roulant. 

Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une augmentation visible de ce mélange impuretés/cérumen, qui peut être plus ou moins odorant :

  • Une augmentation de la quantité d’impuretés pénétrant dans les oreilles, si le chien se roule beaucoup dans la terre, ou s’il se baigne et que ses oreilles restent humides
  • Si le cérumen est produit en quantité anormalement importante, ce qui arrive pour compenser l’augmentation des impuretés, mais aussi en cas d’inflammation de l’oreille ou otite
  • Si le “tapis roulant” permettant l’évacuation des déchets est perturbé, en cas d’otite également, où l’inflammation ralentit ce nettoyage naturel
  • Enfin, certains chiens produisent tout simplement plus de cérumen que d’autres, sans que cela soit anormal, tout dépend donc de chaque individu !

Que faire si votre chien a les oreilles sales ?

Un point important à garder en tête est qu’un chien dont les oreilles sont saines, s’il ne se gratte pas ni ne se secoue la tête, ne nécessite pas forcément un nettoyage des oreilles régulier. Les oreilles s’auto nettoient en permanence et un équilibre est présent entre la production de cérumen et son évacuation. 

En revanche, si l’accumulation de sécrétions devient visible lorsque l’on regarde dans l’oreille, il peut être nécessaire de retirer l’excédent, avec un produit nettoyant réservé à cet usage et une compresse douce. Le produit, de par sa composition huileuse, va permettre de diluer les sécrétions de l’oreille, les décoller du conduit auditif, et ainsi permettre leur évacuation, tout en renforçant la peau du conduit.

Pour un nettoyage efficace, il est important de s’équiper de matériel adapté. Prenez à votre disposition des compresses douces au toucher, le nettoyant pour oreilles prescrit par votre vétérinaire, de quelques friandises et d’habits ne craignant pas les salissures!

Attrapez l’oreille de votre chien (il peut être pratique que quelqu’un d’autre tienne le chien à l’arrière pour qu’il n’essaye pas de se sauver) et tenez-la verticalement. Introduisez le flacon à l’entrée du conduit auditif (c’est le trou que l’on peut voir à l’oeil nu) en le tenant verticalement, puis remplir le conduit auditif avec le produit sans lâcher l’oreille pour que le chien ne se secoue pas la tête. Une quantité de 5 ml est nécessaire pour un chien, en moyenne (soit l’équivalent d’une cuillère à café bien pleine). Masser ensuite la base de l’oreille (partie plus dure proche du crâne) dans le creu de la main afin d’entendre un clapotis pendant quelques secondes, puis laissez votre chien se secouer la tête pour évacuer le produit. Appliquez enfin une compresse douce autour de l’index, introduisez la dans le conduit (une phalange suffit), et tamponnez le fond du conduit pour aspirer les excédents de produits. Attention : ne pas utiliser de coton tige pouvant se casser, ni jamais tourner la compresse dans l’oreille du chien, le frottement des fibres de la compresse contre la peau fine et fragile du conduit auditif risquerait de l’irriter fortement !

N’oubliez pas de récompenser votre chien avec des caresses et des câlins à la fin de cet exercice qui peut s’avérer sportif!

Nettoyage de l’oreille d’un chien setter
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Comment garder propres les oreilles de votre chien ?

Il est important que les oreilles restent toujours sèches, car le conduit auditif risquerait de macérer en milieu humide, favorisant les otites. Aussi, en cas de pluie, de baignade ou de bain, pensez à bien sécher les oreilles de votre chien à l’extérieur avec une serviette, et à l’intérieur avec une compresse douce appliquée autour du doigt introduite dans le conduit en tamponnant l’intérieur, sans frotter, pour aspirer le surplus d’eau et de sécrétions. 

Si les oreilles sont régulièrement sales, il est possible d’appliquer un peu de produit Sonotix sur une compresse et d’essuyer délicatement la face interne de l’oreille pour éliminer les sécrétion. Il est également possible de nettoyer l’intérieur du conduit, comme expliqué dans l’article “La santé chez le chien : L’oreille qui coule”, en faisant cependant attention à ne pas trop le faire : 1 à 2 nettoyages par semaine maximum si nécessaire.

Il est important de vérifier auprès de votre vétérinaire qu’il n’existe pas un problème sous-jacent expliquant que votre chien a toujours les oreilles sales.

Dr Lebrun

Dr Lebrun

Cabinet vétérinaire du Dr Morin : www.vet-josepha.com
Diplômé : Lyon 2017

Partager