Chez le chien

Othématome du chien : causes, symptômes et traitements

Qu’est-ce qu’un othématome ? Quelle en est la cause ?

Un othématome est un hématome de pavillon de l’oreille, c’est à dire une accumulation de sang au niveau de l’oreille (plus précisément entre le cartilage et la peau). L’othématome est plus fréquemment rencontré chez le chien mais s’observe aussi chez le chat. Il touche, de manière générale, toutes les races de chien. Néanmoins, l’othématome est plus fréquemment rencontré chez les chiens à oreilles longues et pendantes (Cocker, Teckel, Dogue allemand, Basset, Setter, Flat-coated,…) car cette morphologie d’oreille soit plus vulnérable aux chocs.

L’othématome est provoqué par une rupture de vaisseaux sanguins qui vascularisent l’oreille. La cause principale est donc le traumatisme, que celui-ci soit lié à un choc, à une morsure d’un autre chien ou à un grattage/secouage excessif (à cause de puces ou de gale d’oreilles par exemple). Mais il existe d’autres causes, plus rares, comme un trouble de la coagulation sanguine ou une fragilité constitutive des vaisseaux sanguins (chez les chiens âgés par exemple).

Quelles sont les lésions que je peux observer sur mon chien ?

L’othématome ne concerne généralement qu’une seule oreille mais il peut arriver, plus rarement, que les deux oreilles soient atteintes.

Il se manifeste le plus souvent par un gonflement du pavillon de l’oreille mais dans de plus rares cas, on peut aussi observer un gonflement à la base de l’oreille. L’oreille étant une région peu élastique, le sang va s’accumuler et former une poche (parfois de taille impressionnante). L’oreille sera donc tuméfiée mais également rouge à violacée. Si votre chien avait auparavant les oreilles dressées, il se peut que sous le poids de la poche de sang, l’oreille atteinte soit pliée. L’oreille bien innervée sera également douloureuse de part la tension maintenue par l’accumulation de sang sous la peau, votre chien aura donc tendance à garder la tête penchée, à gémir ou à se gratter d’avantage.

Comment traiter un othématome ?

Le premier traitement à appliquer est celui qui va traiter la cause de l’othématome (antiparasitaires, traitement de l’otite éventuelle, extraire le chien de la meute où il s’est fait mordre,…).

Même s’il n’est pas grave en soi, il est préférable de traiter l’othématome car il risque de gonfler, de s’étendre voire même de se rompre (mettant alors du sang partout chez vous) ou de s’infecter. L’othématome est souvent accompagné d’une otite qui, si elle n’en est pas la cause, sera secondaire aux grattages occasionnés par le chien lui-même. Plus l’othématome est pris rapidement, moins il sera compliqué à soigner et le problème sera plus facilement réglé.

Il existe plusieurs façons de traiter les othématomes mais cela doit toujours être fait par un vétérinaire.Votre vétérinaire peut juger si l’othématome est suffisamment petit et autolimitant (qui a fini sa progression) pour ne pas intervenir et ne donner qu’un traitement pour la gestion de l’inflammation et de la douleur locale. Il peut également vous conseiller d’appliquer de l’Hirudoid ou de l’huile essentielle d’Hélichryse (Helichrysum italicum ssp serotinum) qui ont des propriétés anti-inflammatoire, anti-coagulante et anti-hématome.

Pour éviter tout complications, parlez-en à votre vétérinaire
Crédit photo : yacobchuk / Gettyimages

Dans le cas où la poche est de taille plus impressionnante et que le chien, en se grattant ou en se secouant la tête, risque d’occasionner la rupture de cette poche lui-même, il est préférable que le vétérinaire ponctionne le sang de l’hématome jusqu’à rendre une oreille de taille normale avant de l’emballer dans un bandage semi-compressif pour maintenir l’oreille plate et ainsi éviter que le sang ne se collecte à nouveau. Un traitement à base d’anti-inflammatoires ou d’antibiotiques (en prévention) peut éventuellement être donné en cas de forte douleur ou de risque infectieux spécifique.

Si votre chien n’est pas facile à manipuler ou à soigner ou dans le cas de récidives, il est conseillé de recourir à la chirurgie. Sous anesthésie générale, la chirurgie consiste à inciser le pavillon de l’oreille, vidanger l’othématome et nettoyer les tissus avant d’y fixer un système de drainage (drain, tubulure, sutures spécifiques,…).

Que l’othématome se résorbe par lui-même ou à la suite d’une intervention chirurgicale, il laisse presque toujours une déformation de l’oreille du chien qui peut être plus ou moins importante selon l’ampleur de l’hématome. Vous pourrez également sentir les petits caillots sanguins en résorption palpables sous la peau de l’oreille. 

Malgré le risque conséquent de récidives, l’othématome est une lésion mineure de l’oreille ne mettant pas en péril le pronostic vital de votre chien.

Maintient à plat de l’oreille par un bandage semi-compressif
Crédit photo : Photoboyko / Gettyimages
Dr Alicia Quievy

Dr Alicia Quievy

Diplômée : Liège 2017

Partager