Chez le chat

Comment protéger mon chat des puces dans les oreilles ?

Comment le chat attrape des puces ?

La puce du chat, scientifiquement appelée Ctenocephalides felis, est un petit parasite qui vit dans le pelage, se fixe sur la peau et se nourrit de sang. Une seule piqûre de puce suffit à provoquer des démangeaisons du corps et dans certains cas, une réaction allergique. Les puces ne logent pas à l’intérieur d’une oreille de chat, mais il peut se gratter autour à cause des piqûres sur sa tête.

Une puce au microscope optique
Crédit Photo : Ivan Mattioli / Gettyimages

Avant tout, il est important de comprendre le mode de vie du parasite. La puce femelle pond 20 à 50 œufs par jour qui vont tomber et se retrouver dans l’environnement, principalement les lieux de couchages. Ils vont alors éclore en quelques jours pour donner naissance à des larves qui rampent se cacher à l’abri de la lumière : les dessous de vos tapis, les plinthes ou les fentes de votre plancher seront des cachettes idéales pour que les larves tissent un cocon dans lequel elles vont se transformer en adultes. L’attente peut y durer jusqu’à 1 an. Lorsque les conditions seront adéquates : chaleur, humidité ou présence d’un animal, les puces adultes sortent de ce cocon.  Elles vont immédiatement s’accrocher sur le pelage de votre chat et commencer leur repas sanguin.

Ce cycle de vie particulier explique que 95% des puces se retrouvent dans l’environnement, contre seulement 5% sur l’animal.

Par conséquent, un chat attrape des puces principalement à partir de l’environnement en fréquentant un lieu dans lequel elles sont présentes, ou par contact rapproché avec un animal infesté, mais également à l’intérieur de la maison car vous pouvez ramener des œufs de puces sous la semelle de votre chaussure. Il n’est donc pas rare qu’un chat qui ne sorte pas de chez lui, ait des puces.

Mais alors, est-ce que tous les chats ont des puces ? La réponse est non puisqu’il doit être en contact avec le parasite pour l’attraper.

Comment enlever les puces d’un chat et éviter qu’il en attrape ?

Pour savoir si votre chat a des puces, vous pouvez tenter de les visualiser sous les poils,en les écartant essentiellement au niveau de l’aine, de l’aisselle ou à la base de la queue. Vous pouvez aussi trouver des crottes de puces en peignant votre chat à l’aide d’un peigne fin. Ce sont de petits grains noirs qui, en les écrasant dans un papier blanc humidifié, laissent une trace rouge/orangée correspondant à du sang digéré. Cependant, il arrive parfois qu’on ne retrouve ni l’un ni l’autre malgré leur présence, car le chat se toilette régulièrement et peut les absorber et les faire disparaître.

Le traitement consiste à tuer les parasites présents sur le chat malade mais également, à empêcher la réinfestation. Ainsi, il faut :

– traiter l’animal avec un produit anti-puces à action rémanente c’est-à-dire qui dure dans le temps, en général 1 mois. Il se trouve sous différentes formes : spot-on ou pipette à appliquer sur la peau du cou, sprays, comprimés et colliers. Les shampoings anti-puces ont une action immédiate pour tuer les parasites présents sur le chat mais n’ont pas d’action “rémanente”, ils peuvent donc être utilisés en complément mais ne suffisent pas.

– traiter aussi bien en été qu’en hiver car les puces sont actives toute l’année du fait du chauffage dans nos foyers

– traiter simultanément tous les chiens et les chats présents dans le foyer

– traiter l’environnement en commençant par passer minutieusement l’aspirateur. Il faut aussi laver à haute température les couchages, ce qui aura pour effet d’éliminer mécaniquement une bonne partie des œufs, larves et cocons. L’utilisation d‘un produit antiparasitaire sous forme de spray ou de diffuseur est la plupart du temps indispensable.

Une invasion de puces peut s’avérer compliquée et très longue à éliminer. Mieux vaut donc prévenir que guérir en traitant régulièrement tous les animaux du foyer et ce, toute l’année.

Attention, il ne faut jamais appliquer un produit anti-puces pour chien sur un chat car ils peuvent être très toxiques voire mortels.

Est-ce que les puces de chat peuvent piquer les humains ?

Les puces du chat peuvent occasionnellement piquer les humains, ce qui provoque des petits boutons et des démangeaisons. Cependant, comme l’homme n’a (en temps normal) pas un pelage dense comme celui du chat, la puce ne reste pas sur la peau et ne pique donc généralement qu’une seule fois.

Exemple de rougeur provoquée par la morsure d’une puce sur une peau humaine
Crédit Photo : PobladuraFCG / Gettyimages
Dr Yessenia Alves

Dr Yessenia Alves

Instagram @veto.insta
Diplômée : ENVA 2011

Partager