Chez le chat

La santé chez le chat : les oreilles froides

Mon chat a les oreilles froides. Est-ce que c’est grave ?

Les chats font partie des organismes homéothermes, comme tous les mammifères et les oiseaux. Un organisme est homéotherme s’il peut réguler sa température, indépendamment du milieu extérieur. Pourtant vous avez parfois remarqué que les oreilles de votre chat étaient froides et cela vous inquiète. Effectivement, c’est normal si pendant l’hiver les oreilles semblent plus froides que le reste du corps, car elles sont plus exposées et moins protégées par les poils. Une température ambiante basse peut provoquer une contraction des vaisseaux cutanés (on parle de vasoconstriction périphérique). Cela affecte principalement les oreilles, les coussinets et le nez et a comme conséquence que le chat garde au chaud ses organes vitaux. A l’inverse, si votre chat a les oreilles froides en étant en permanence à l’intérieur de la maison ou pendant plusieurs jours ou si d’autres signes vous alertent : il vous semble abattu, il refuse à manger, a vomi, il s’agit probablement d’une hypothermie. L’hypothermie est la diminution de la température corporelle en dessous de la normale. On parle d’hypothermie chez le chat, si la température rectale est inférieure à 37,9° C. Sauf si votre chat a subi récemment une anesthésie générale ou s’il est resté dans le froid pendant longtemps, l’hypothermie montre que votre compagnon est malade. La cause la plus fréquente est l’insuffisance rénale mais une maladie cardiaque, une pancréatite aiguë ou une autre maladie qui provoque une diminution du flux sanguin pourraient être à l’origine de l’hypothermie.

Suivez ces conseils pour savoir si votre chat à froid
Crédit photo : Dr Angeliki Vamvaka

Comment savoir si mon chat a froid ?

Comme analysé ci-dessus, un chat peut avoir les oreilles chaudes ou froides non seulement à cause d’une maladie mais aussi à cause d’une température ambiante extrême. Toucher les oreilles d’un chat n’est pas donc une méthode très fiable si on veut savoir si le chat est hypotherme. La méthode la plus fiable est de prendre la température rectale de votre animal (Image 1). Pour l’effectuer, on a besoin d’un thermomètre électronique, un lubrifiant (ex Vaseline) et une personne pour maintenir l’animal immobile. On enduit l’embout du thermomètre dans le lubrifiant pour ensuite l’introduire dans le rectum du chat en inclinant vers sa paroi. On reste immobile quelques secondes et on lit le résultat après le signal sonore. Une température inférieure à 37,9°C ou supérieure à 39,2°C doit vous alerter. Si elle n’est pas traitée, l’hypothermie peut provoquer des tremblements, une léthargie, des convulsions et une perte de conscience ou même la mort.

Prise de température rectale d’un chat
Crédit Photo : Dr. Angeliki Vamvaka

Qu’est-ce que je pourrais faire pour réchauffer mon chat ?

Dans un premier temps et si votre animal est resté longtemps dans le froid, vous pouvez essayer de prendre des mesures de réchauffement. Pour bien augmenter sa température, on l’emmène dans un endroit chaud et on l’enveloppe avec un plaid qu’on a réchauffé auparavant. Si votre chat est mouillé, il faut le sécher en priorité car l’humidité accélère la perte de chaleur. De plus, le massage avec une serviette chaude va l’aider à récupérer. Si cela ne suffit pas, on pourrait utiliser des bouillottes ou des bouteilles qu’on remplit avec de l’eau chaude (Image 2). Pour ne pas brûler votre compagnon, il faudra emballer la bouteille avec une serviette.  Testez vous-même la température de la bouillotte : si vous ne pouvez pas garder le dos de votre main contre la bouteille pendant plusieurs minutes, il faut attendre avant de la mettre au contact de votre chat. Pour finir,  pensez à faire boire votre chat, proposez-lui de l’eau tiède.

Au contraire, si votre chat refuse de s’alimenter, s’il ne veut plus bouger, s’il respire très vite ou si il a du mal à respirer, s’il vomit ou a de la diarrhée, il est probablement malade. Il est donc conseillé de prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire.

Dr Angeliki Vamvaka

Dr Angeliki Vamvaka

Diplômée : École vétérinaire de Thessalonique

Partager