Chez le chat

La santé chez le chat : les oreilles sales

Les chats sont des animaux très propres. Vous avez sûrement remarqué qu’ils passent leur temps à se nettoyer mais ils n’arrivent pas à atteindre l’intérieur des oreilles. C’est à vous donc de les vérifier deux fois par mois.

Pourquoi mon chat a les oreilles sales?

Oreilles sales, mais sans symptômes
Crédit Photo : Dr.Angeliki Vamvaka

Si votre chat vit principalement à l’extérieur, c’est normal qu’il ait des saletés dans ses oreilles (Image 1). En effet un chat produit comme nous du cérumen afin de protéger l’intérieur du conduit auditif de la poussière et de l’eau. Le cérumen possède également des propriétés antibactériennes, antifongiques et lubrifiantes. Un chat qui court dans le jardin ou qui gratte le sol, peut avoir des débris de terre collés à l’intérieur de son pavillon auriculaire. Ça fait donc partie des choses normales et vous pouvez nettoyer tout simplement les saletés avec un coton sec ou imbibé de nettoyant auriculaire (éviter les cotons qui s’effilochent). Au contraire, si votre chat a des oreilles sales noires, très rouges ou une production de cérumen excessive, il faudra consulter un vétérinaire pour qu’il vérifie l’intérieur de son oreille avec un otoscope (Image 2). Chez le chat, un écoulement auriculaire de couleur noire ou marron est souvent indicateur d’une gale de l’oreille. Autres signes qui montrent la présence d’une infection de l’oreille (otite) et doivent vous inquiéter : un écoulement malodorant, des démangeaisons, une douleur, un frottement de la tête, un gonflement ou la tête penchée.

Les risques de laisser les oreilles sales

Si votre chat a les oreilles sales et s’il présente également un des symptômes cités précédemment, il a probablement une otite et il faudra consulter votre vétérinaire. Les causes prédisposantes de l’otite incluent les facteurs qui augmentent l’humidité et réduisent la ventilation du conduit auditif. Laisser les oreilles sales n’est donc pas une bonne idée car les saletés ferment l’entrée du conduit auditif et permettent la multiplication des microbes qui entraînent une infection. 

Les causes primaires de l’otite, c’est-à-dire celles qui vont déclencher l’apparition de l’otite, sont diverses : parasitaires, corps étrangers, allergies, tumeurs etc. Si la cause primaire n’est pas traitée, les conséquences peuvent être graves et l’otite très difficile à traiter. 

Chez les chats, une otite externe qui traîne entraîne souvent une atteinte de l’oreille moyenne et/ou interne, ça veut dire une extension de l’affection au-delà du tympan. Une otite moyenne/interne est souvent la cause d’une tête penchée, de pertes d’équilibre voire de problèmes oculaires.

Pour conclure, la production excessive de cérumen favorise la prolifération des bactéries et des champignons. Si vous ne nettoyez pas les oreilles de votre chat lorsque c’est nécessaire, une infection peut s’installer.

A quel moment doit-on nettoyer les oreilles ?

Comme les humains, chaque chat est différent, il n’y a donc pas de règle pour fixer la fréquence à laquelle il faudra nettoyer ses oreilles. De manière générale, il est conseillé de vérifier la propreté des oreilles de votre chat deux fois par mois et de les nettoyer s’il y a des saletés ou du cérumen. 

La fréquence de nettoyage de ses oreilles dépendra des habitudes de votre chat : si vous avez un chat qui vit à l’intérieur, vous constaterez peut-être que vous avez rarement besoin de nettoyer ses oreilles, alors que si vous avez un chat qui passe son temps à l’extérieur, il peut avoir besoin d’un nettoyage plus régulier pour éliminer les saletés. 

Pour bien s’y prendre, il ne faut pas hésiter à commencer à manipuler et vérifier la propreté de ses oreilles lorsque votre chat est jeune, afin de l’habituer. Choisissez un moment pendant la journée où votre animal est calme et récompensez le avec une friandise.

Prendre l’habitude de manipuler les oreilles de votre chat est ainsi un bon moyen d’instaurer une confiance mutuelle, si vous parvenez à rendre ce moment complice.

Gagnez la confiance de votre chat pour qu’il vous laisse le manipuler ses oreilles !
Crédit photo : Dr. Angeliki Vamvaka
Dr Angeliki Vamvaka

Dr Angeliki Vamvaka

Diplômée : École vétérinaire de Thessalonique

Partager