Chez le chien

Soigner les oreilles de votre chien avec des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont la quintessence des plantes aromatiques !

Généralement obtenues par distillation à la vapeur d’eau à basse pression, les essences sont synthétisées par les plantes aromatiques pour se protéger des prédateurs, des infections et pour attirer les pollinisateurs. Comparées aux médicaments qui ne contiennent en général qu’une seule molécule créée chimiquement, les huiles essentielles contiennent en moyenne une centaine de composés biochimiques différents, ce qui leur confère de multiples vertus.

L’aromathérapie, qu’est-ce que c’est ?

L’aromathérapie utilise les huiles essentielles à des fins thérapeutiques pour guérir, soigner ou soulager de nombreux maux. C’est la manière la plus puissante de pratiquer la phytothérapie !

L’aromathérapie permet de créer des synergies entre plusieurs huiles essentielles, ce qui produit un mélange plus efficace que si chaque huile essentielle était utilisée séparément.

Il est impossible de fabriquer artificiellement en laboratoire une huile essentielle du fait de sa grande complexité biochimique.

Arômathérapie avec les huiles essentielles
Crédit photo :Joëlle Robyns

Peut-on introduire des huiles essentielles dans l’oreille du chien ?

Le conduit auditif est recouvert d’une peau riche en glandes cérumineuses et se termine par le tympan. Par mesure de précaution, l‘usage des huiles essentielles est proscrit dans les oreilles. Il est toutefois possible, pour le naturopathe averti, de réaliser une préparation aux huiles essentielles en respectant certains principes :

Tout réside dans le choix des huiles essentielles, leur dosage ainsi que de la fréquence d’utilisation.

  • En effet, certaines huiles essentielles sont dangereuses et ne doivent pas être utilisées dans les oreilles. Il s’agit des huiles essentielles contenant des phénols, des cétones, des aldéhydes aromatiques…comme les huiles essentielles de cannelle, d’origan, de clou de girofle, de menthe poivrée mais il en existe beaucoup d’autres !
  • La proportion d’huiles essentielles dans le mélange ne devra pas dépasser 1% grand maximum.
  • La fréquence d’utilisation dépendra du choix des huiles, de leur pourcentage et de l’affection en cause : 2 fois par jour pendant une semaine maximum pour une cause aiguë, 1 fois par semaine en prévention des otites.

Pour quelle affection de l’oreille ?

Les atteintes de l’oreille peuvent être multiples, aiguë ou chronique et il serait bien présomptueux de vouloir toutes les soigner avec des huiles essentielles !

Les huiles essentielles sont exceptionnellement efficaces dans les affections virales, bactériennes, fongiques et parasitaires. C’est un fait établi depuis des décennies et les publications scientifiques sérieuses ne manquent pas.  

Il existe même des laboratoires qui testent les huiles essentielles face aux bactéries et champignons, c’est ce qu’on appelle l’aromatogramme (les antibiotiques sont remplacés par des huiles essentielles sur une boîte de culture).

En revanche, le pourcentage d’huiles essentielles nécessaire pour guérir une otite bactérienne ou mycosique est incompatible avec le respect des tissus de l’oreille. Se pose alors la notion de bénéfice/risque pour l’animal.

De même, la gale d’oreilles du chien ne peut pas être enrayée avec des huiles essentielles au risque de créer une atteinte plus grave voire toxique (on parle alors d’ototoxicité).

Il faut réserver les huiles essentielles dans les cas où l’on désire garder des oreilles propres et saines, pour prévenir une otite ou à sa suite, mais aussi pour soulager une oreille qui démange sans infection décelée, ou encore ramollir un corps étranger (graminée, fol avoine, épillet) avant de le faire enlever.

Préparation « maison » pour protéger les oreilles :

ComposésHE de lavandinHE de tea treeHE de listée citronnéeQuantité à mettre dans le conduit auditifFréquence
Huile végétale (olive, macadamia tournesol…)
50ml
3 gouttes3 gouttes2 gouttes3 à 9 gouttes1 fois par semaine
Gel (Aloé Vera de préférence) 50ml7 gouttes5 gouttes5 gouttesGel épais à mettre sur le pourtour du conduitAussi longtemps que nécessaire !
Base moussante douce (1/2 c à c de shampoing pour chien)3 gouttes3 gouttes2 gouttesÀ diluer d’abord avec 50 ml d’eau.1 fois par semaine
Ingrédients d’une solution “maison”
Crédit photo :Joëlle Robyns

Comment procéder ?

Une réaction allergique est toujours possible, il est conseillé d’introduire à l’entrée de l’oreille une très faible quantité de votre produit « maison » lors d’une première utilisation et de contrôler sous 48 H l’absence de réaction locale avant une nouvelle application.

Dr Joëlle Robyns

Dr Joëlle Robyns

www.aromatherapieveterinaire.com
Diplômée : Cureghem, Liège 1990

Partager