Chez le chien

La santé chez le chien : l’oreille gonflée

Les modifications de la surface de l’oreille sont en général facilement remarquables et peuvent être impressionnantes. 

Mais à quoi peuvent-elles être dues ? Et quand s’inquiéter ?

L’othématome, le plus impressionnant

Qu’est-ce qu’un othématome ?

Les othématomes sont la cause la plus fréquente de gonflement des oreilles. Ils correspondent à la formation d’un hématome sur la surface interne du pavillon de l’oreille, entre la peau et le cartilage.

Comment apparaissent-ils ?

Les othématomes sont la conséquence de l’éclatement de vaisseaux sanguins de l’oreille. Cette hémorragie localisée provoque la formation d’une poche de sang, l’othématome, dont la taille dépendra de la durée et de l’intensité de l’hémorragie.  Ils apparaissent lorsque l’oreille subit un traumatisme. Ce traumatisme peut être infligé par le chien lui-même lorsqu’il se gratte ou se secoue l’oreille, principalement lorsqu’il est atteint d’otite. Il peut aussi être la conséquence d’un choc reçu par l’oreille (par exemple lorsque l’animal se cogne contre un mur) … 

Les chiens à grandes oreilles sont plus sujets à ce problème.

Comment les reconnaître ?

L’apparence des othématomes évolue dans le temps, en raison de la coagulation du sang qui les compose. Dans les premiers jours qui suivent leur formation ils se présentent sous forme d’une masse molle de taille très variable : de 1cm à la totalité de la longueur de l’oreille, pour une forme ovoïde. La palpation d’un othématome peut être douloureuse les premiers jours suivant son apparition (à cause de la tension au niveau de la peau liée à l’othématome). 

Si on laisse l’othématome évoluer naturellement, au bout de plusieurs semaines le sang qui le constitue coagule, s’est à dire se transforme en une phase solide et une phase liquide. La phase liquide est réabsorbée par l’organisme, l’othématome diminue donc de volume. La partie solide va de son côté modifier l’aspect de l’oreille, qui semble gondolée sur la zone où se situait l’othématome. 

Remarque : un othématome est consécutif à une hémorragie entre les feuillets qui constituent le pavillon de l’oreille. Mais aucune goutte de sang ne doit être visible de l’extérieur.

Mon chien a un othématome, que faire ?

L’apparition d’un othématome chez votre animal nécessite une visite chez le vétérinaire

La prise en charge des othématomes passe par deux étapes : 

–       Le traitement de l’othématome 

–       Le traitement de sa cause s’il y en a une (les othématomes sont fréquemment liés à la présence d’une otite).

Lors de la consultation votre vétérinaire vérifiera la présence ou non d’une otite ou de tout autre problème pouvant expliquer la formation de l’othématome. 

Si une otite (quelle que soit son origine : un corps étranger, des parasites, une infection…) est mise en évidence, elle devra être soignée, sinon le chien risque de continuer à malmener son oreille.

Le traitement de l’othématome consiste quant à lui à vider la poche de sang de l’oreille. 

Lorsque l’othématome est peu volumineux, une option thérapeutique est de le vider avec une seringue et une aiguille, et éventuellement d’injecter dans la poche ainsi vidée un anti-inflammatoire. Cette méthode expose souvent à des récidives. Pour cette raison, certains praticiens préfèrent ne pas la proposer.

La méthode de référence pour le traitement des othématomes est leur chirurgie. L’opération, réalisée sous anesthésie générale, consiste à réaliser une incision à l’intérieur de l’oreille sur l’othématome, qui va ainsi se vider, et à ‘recoller’ la peau de l’oreille au cartilage à l’aide de points (différentes techniques chirurgicales existent pour cette partie de l’opération). L’incision de l’oreille n’est pas refermée, de façon à ce que du liquide puisse s’évacuer les jours suivant l’opération. Elle cicatrisera seule sous plusieurs jours. 

Notez que même s’ils peuvent poser problème en alourdissant l’oreille, les othématomes ne sont pas dangereux pour l’animal. Il n’est pas rare qu’en raison de l’âge du chien ou de ses antécédents médicaux le vétérinaire conseille de ne pas intervenir sur l’othématome pour le laisser évoluer seul.

Autres causes d’oreille gonflée

Les abcès au niveau des oreilles sont une autre raison pouvant expliquer leur gonflement important. Il s’agit d’une poche de pus consécutive à une blessure (ayant lieu par exemple lors d’une bagarre ou lorsque le chien s’accroche les oreilles dans des barbelés …). Ils peuvent se situer à la base de l’oreille ou sur le pavillon. L’abcès est souvent accompagné de blessures de la peau autour et parfois d’écoulement de sang ou de pus. Ils peuvent être accompagnés de symptômes généraux (fièvre, abattement…) et justifient une visite chez le vétérinaire. Ils sont plus fréquents chez le chat que chez le chien, en raison de son mode de vie.

Lorsqu’une otite n’est pas soignée et qu’elle dure depuis plusieurs semaines, le conduit auditif et le pavillon peuvent être tellement inflammées qu’ils apparaissent gonflés, et prennent un aspect “en chou-fleur”. Le gonflement est tel qu’il peut obstruer complètement l’extrémité du conduit.

Enfin la peau des oreilles, comme celle du corps en général, peut être le siège de masses cutanées responsables d’un gonflement localisé de l’oreille. Ce sont généralement de petites masses de moins d’un centimètre de diamètre. Il peut s’agir de petits abcès consécutifs à des morsures de tiques, de processus inflammatoires, de kystes, de tumeurs … il est toujours conseillé de consulter un vétérinaire suite à leur découverte (lui seul étant à même de poser un diagnostic précis).

Pour éviter tout complications, parlez-en à votre vétérinaire
Crédit photo : yacobchuk / Gettyimages
Dr Virginie Martin Pelaez

Dr Virginie Martin Pelaez

Clinique vétérinaire du Saison (64470)
Diplômée : Toulouse 2009

Partager