Chez le chien

Les infections des oreilles du chien : causes, symptômes et traitements

Votre chien a mal à l’oreille, et si c’était une infection ?

La peau est chez le chien comme chez l’Homme, constituée de plusieurs couches que sont, de l’extérieur vers l’intérieur, respectivement l’épiderme, le derme, et l’hypoderme. En surface de l’épiderme, qui représente la barrière la plus externe du corps avec le milieu extérieur, se trouve une couche constituée d’un mélange de débris de cellules de peau mortes, de sébum (sécrétion grasse produite par certaines cellules de la peau), mais aussi de bactéries et levures dites ‘commensales’ qui vivent en équilibre et participent aux défenses de la peau contre les infections. 

Une infection en dermatologie est une altération de la peau durant laquelle des agents pathogènes opportunistes, absents normalement de la peau ou bien présents en quantité limitée, profitent de ce déséquilibre pour se développer au détriment des autres bactéries et champignons ‘commensaux’. Ils peuvent alors proliférer et altérer de plus en plus la barrière cutanée, notamment en produisant des toxines. 

Dans le cas des oreilles du meilleur ami de l’Homme, une infection peut apparaître à la suite d’une inflammation appelée otite, dont les causes sont extrêmement nombreuses parmi toutes les maladies de peau du chien. Cette inflammation peut lui faire mal et le démanger, on observe alors le chien se gratter de plus en plus les oreilles, se frotter ou se secouer la tête. Des sécrétions peuvent être observées à l’ouverture de l’oreille, humides ou sèches, de couleur variant du marron clair au noir en passant par le jaune et le rouge, et d’odeur plus ou moins nauséabonde. En cas d’infection, ces symptômes peuvent s’aggraver, et rendre l’oreille encore plus douloureuse. 

Ainsi, si votre chien a mal à l’oreille, il se peut qu’il souffre d’une otite, mais cela ne veut pas nécessairement dire que l’oreille est infectée. Dans cette situation, il est important de consulter votre vétérinaire, afin de vérifier d’où vient le problème, si l’otite est infectée ou non, et décider quel traitement mettre en place pour éviter que le problème ne s’aggrave.

Examen du conduit auditif d’un chien à l’aide d’un otoscope
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Que faire lors d’infection de l’oreille chez le chien ?

Puisqu’il est vivement conseillé de prendre l’avis d’un vétérinaire, il convient de ne rien faire avant la consultation, car les sécrétions présentes dans l’oreille vont l’aider à réaliser son diagnostic. Une fois le diagnostic posé, l’oreille atteinte doit être nettoyée, le plus souvent dès la consultation vétérinaire, avec un produit adapté permettant de solubiliser puis éliminer les sécrétions présentes dans le conduit auditif, tout en restaurant la barrière cutanée physiologique de l’oreille.

Dans certains cas, lorsque les sécrétions sont présentes en trop grande quantité ou encore que l’intérieur de l’oreille est gonflée à cause de l’inflammation, plusieurs nettoyages peuvent être nécessaires avant de retrouver une oreille propre. Cela peut parfois être réalisé sur plusieurs jours afin d’éviter d’aggraver l’irritation dans l’oreille, car trop nettoyer peut être agressif pour la peau très fine de l’intérieur de l’oreille.

Associés à ce nettoyage, des médicaments peuvent être ajoutés pour lutter contre l’infection et éliminer les agents pathogènes, sur prescription du vétérinaire. Ces médicaments peuvent être sous forme de crème, de pommade ou de liquide introduits dans l’oreille atteinte, associés ou non à des comprimés à faire avaler, dépendant du niveau de l’infection. Dans tous les cas, il est très important de laisser un minimum de temps entre nettoyage et administration des médicaments dans l’oreille, car ces derniers risquent sinon d’être dilués par des résidus de produit nettoyant et alors perdre en efficacité. Il est donc généralement recommandé de nettoyer le matin, et mettre le médicament le soir, lorsque les deux doivent être réalisés sur la même journée.

Comment traiter l’infection de l’oreille de votre chien ?

Comme expliqué plus haut, si votre chien présente une otite infectée, il faut la traiter avec un médicament adapté dans l’oreille, après nettoyage préalable avec un nettoyant pour oreille spécifique.

Pour effectuer le nettoyage, il peut être utile de s’équiper de quelques friandises et d’habits ne craignant pas les salissures! Vous trouverez ci-dessous un lien vers un autre article décrivant nos conseils pour un nettoyage réussi :

Nettoyage de l’oreille d’un chien setter
Crédit photo : Dr. Nicolas Lebrun

Vous pouvez enfin féliciter votre chien s’il s’est laissé faire, avec des caresses, des compliments, et des friandises, ce qui le rendra d’autant plus enclin à se laisser nettoyer les oreilles à nouveau la fois prochaine.

Laisser ensuite passer au moins 30 minutes, voire quelques heures afin que l’oreille sèche, avant d’y introduire le médicament prescrit par le vétérinaire. Dans ce cas, renouvelez la même opération que précédemment, mais arrêtez-vous après avoir massé la base de l’oreille : en effet, le médicament doit rester en place pour agir, et ne doit donc pas être retiré.

Que faire pour éviter les infections de l’oreille chez le chien ?

Pour éviter les infections de l’oreille chez le chien, il faut tout d’abord limiter tous les facteurs prédisposant aux otites, soit tout ce qui favorise la persistance d’un milieu humide dans l’oreille favorable au développement de bactéries et levures, et tout ce qui est susceptible d’irriter le conduit auditif. 

En cas de pluie, de baignade ou de bain, pensez à bien sécher les oreilles de votre chien à l’extérieur avec une serviette, et à l’intérieur avec une compresse douce appliquée autour du doigt introduite dans le conduit en tamponnant l’intérieur, sans frotter, pour aspirer le surplus d’eau et de sécrétions. Évitez de nettoyer trop régulièrement les oreilles de votre chien, car cela pourrait à force favoriser leur irritation et donc leur infection : une oreille saine n’a pas forcément besoin d’être nettoyée ! Demandez l’avis à votre vétérinaire pour déterminer ensemble la meilleure fréquence de nettoyage des oreilles de votre chien.

Il est intéressant d’entretenir le pelage de votre chien autour des oreilles et de retirer les poils à l’entrée du conduit auditif. Un toiletteur peut vous y aider, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. 

Il est également important de traiter les facteurs pouvant être à l’origine d’otite à eux seuls : traiter votre chien contre les parasites externes avec des médicaments adaptés sur conseil de votre vétérinaire, ainsi que les maladies de peau qui pourraient à terme atteindre les oreilles. 

Le plus important reste, comme pour beaucoup de problème de santé chez les chiens et les chats, de rester attentif à son animal, afin de pouvoir déceler lorsque quelque chose ne va pas au plus tôt.

Dr Lebrun

Dr Lebrun

Cabinet vétérinaire du Dr Morin : www.vet-josepha.com
Diplômé : Lyon 2017

Partager