Chez le chat

Comment soigner la gale des oreilles du chaton ?

Qu’est-ce la gale des oreilles du chaton?

La gale est un petit acarien parasite des oreilles du chat. Les chiens comme les chats peuvent en être porteur. Chez le chat, le petit nom scientifique (et latin) du principal agent de gale des oreilles est Otodectes cynotis. L’agent de gale des oreilles est différent la plupart du temps de la gale que l’on peut retrouver sur le corps. Un agent de gale du corps peut parfois se retrouver dans les oreilles, il s’agit de Demodex cati.

Les chatons sont plus souvent porteurs que les adultes car plus fragiles. Leur mère peut leur avoir transmis ou ils peuvent l’attraper par leur environnement, en particulier s’ils sortent ou sont en contact avec d’autres animaux.

La gale est-elle contagieuse ?

La gale des oreilles est très contagieuse entre chats. Il faut donc surveiller les autres chats de la maison lorsqu’un chat attrape la gale des oreilles car ils risquent certainement d’être déjà contaminés ou de l’attraper par la suite. Les chats et les chiens peuvent aussi se transmettre leurs parasites même si c’est un peu moins fréquent. En revanche, la gale n’est pas contagieuse pour l’homme à la différence des autres gales, dont les gales de corps qui provoquent des petits boutons sur notre peau.

Quels sont les symptômes d’une gale d’oreille ?

Chez le chat la gale d’oreille se manifeste par un cérumen noir, sec et abondant, dont la production est stimulée par la présence des parasites dans la peau du conduit, et par l’inflammation que cela provoque. La gale est très douloureuse pour le chat, qui souvent se gratte beaucoup et se secoue la tête. Elle peut parfois s’étendre au corps en commençant par la tête et provoquer des croûtes et des lésions suite au grattage. 

Dans tous les cas il est toujours fortement recommandé de contacter son vétérinaire en cas de suspicion de gale. Un cérumen noir et abondant n’est pas toujours synonyme de gale. Il convient de le confirmer par des examens dont un examen avec un appareil destiné à observer les oreilles : l’otoscope. Ce n’est pas douloureux mais gênant pour l’animal qui n’est souvent pas habitué à ce type d’examen. Un examen microscopique est parfois nécessaire à partir du cérumen prélevé pour mettre en évidence et confirmer la présence du parasite.

Quel produit pour soigner la gale ?

Comme lors d’un nettoyage d’oreille classique il est conseillé d’utiliser un produit nettoyant pour oreille. Le cérumen étant très gras et collant, l’eau ou le sérum physiologique sont souvent insuffisants pour bien nettoyer l’oreille. Dans les produits nettoyants, un agent céruminolytique qui détruit le cérumen, est la plupart du temps présent facilitant l’évacuation du cérumen. 

Il faut toujours nettoyer les deux oreilles même si une seule parait sale.  Il est conseillé de bien nettoyer l’embout avec de l’alcool par exemple, entre chaque oreille et chaque chat et d’utiliser à chaque fois des compresses différentes. L’idéal quand on a plusieurs animaux est d’utiliser un flacon différent par chat, et d’identifier les flacons : cela évite la transmission d’agents pathogènes.

En cas de gale, le nettoyage est rarement suffisant car c’est un parasite très résistant. Une pipette anti-acariens (spot-on) peut souvent être prescrite pour traiter la gale en plus des nettoyages. Parfois une pommade auriculaire à base d’acaricide peut être prescrite par le vétérinaire en cas de gale importante ou ne répondant pas à ces premiers soins et traitements, ou si votre chat supporte mal les spots on.

Il est souvent conseillé de soigner tous les chats de la maison en contact avec le chat malade, car ils peuvent être porteurs sans forcément exprimer des symptômes marqués, et être à l’origine ensuite de recontaminations.

Dr Audrey Morini

Dr Audrey Morini

Diplômée : École de Nantes, 2017

Partager