Quels sont les meilleurs traitements contre la gale chez le chat et le chien ?

La gale des oreilles (otacariose) du chat et du chien est une maladie contagieuse due à un parasite (de la famille des acariens) appelé Otodectes cynotis. Elle entraîne des démangeaisons intenses qui caractérisent cette forme d’otite externe. La présence d’un cérumen noirâtre est également très évocatrice. L’infection peut s’étendre en profondeur. Les animaux, et particulièrement le chat qui a des griffes très pointues, peuvent se blesser gravement en se grattant, parfois jusqu’au sang. 

Alors, il est indispensable de consulter un vétérinaire rapidement afin de mettre un traitement adapté. 

Quel est le meilleur traitement contre la gale ? Existe-t-il des traitements naturels ? Est-ce qu’on pourrait acheter un médicament contre la gale à la pharmacie ? Quel est le prix du traitement ?

La présence d’un cérumen noirâtre est évocatrice d’une gale d’oreille
Crédit photo : Dr.Angeliki Vamvaka

Les principes d’un bon traitement contre la gale

Une fois que votre vétérinaire a diagnostiqué une gale sur votre chien ou votre chat, il y a des précautions à respecter afin de bien soigner cette maladie.

-Premièrement, le nettoyage préalable des oreilles.
Dans la plupart des cas, le vétérinaire prescrit un nettoyant auriculaire. Il est donc très important de nettoyer les conduits auditifs de votre chat ou chien, afin de retirer les débris accumulés et en même temps un grand nombre des parasites. En plus de soulager plus rapidement votre animal, ce geste facilitera également la pénétration des produits de traitement.

-Deuxièmement, la durée du traitement.
Il faut bien respecter la durée du traitement. Même si au bout de 7 jours votre animal ne présente aucun signe, vous devez continuer le traitement pendant encore 2 semaines (soit 3 au total, correspondant à la durée du cycle de vie du parasite). Un animal qui semble guéri peut être porteur de la gale et pourrait soit la transmettre à ses compagnons, soit se réinfester.

-Troisièmement, traiter tous les animaux.
Sachant que c’est une maladie très contagieuse, il est indispensable de traiter tous les chiens, les chats et les furets de la maison ou les animaux qui ont été en contact.-Quatrièmement, nettoyer l’environnement.
Bien que ce parasite vit et se reproduit exclusivement dans le conduit auditif ou parfois sur la peau des animaux, il est prudent au début du traitement de nettoyer votre maison et laver les couvertures et les paniers. Ce parasite peut survivre dans l’environnement jusqu’à 12 jours.

Quels sont les médicaments pour soigner la gale ?

Jusqu’à présent, il existe plusieurs options thérapeutiques pour soigner la gale. Le vétérinaire effectue ainsi la plupart du temps un examen au microscope afin de permettre une visualisation directe des parasites. N’hésitez pas à lui demander de regarder au microscope : vous seriez surpris de la taille et de la vivacité des petites bestioles qui ont envahi l’oreille de votre chien ou de votre chat. La durée du traitement peut être assez longue et habituellement il faut utiliser plus d’un médicament, ce qui peut faire grimper la facture : voilà une bonne raison de ne pas trop attendre avant de consulter!

Le traitement classique consiste à instiller une préparation auriculaire parasiticide suivant la posologie, la fréquence et la durée indiquées sur la notice. Dans le cas où il y a une otite bactérienne secondaire, le vétérinaire prescrira une solution auriculaire contenant également un antibiotique : ces composants peuvent être mélangés dans le même flacon pour faciliter leur administration. 

Une deuxième option est d’utiliser une pipette contenant un antiparasitaire dit “systémique”, c’est-à-dire qui agit au niveau de tout le corps, oreilles comprises. On le met à la base du cou 2 fois à 1 mois d’intervalle, comme si on voulait traiter une infestation par des puces. L’efficacité du traitement peut être optimisée s’il est administré 4 fois toutes les 2 semaines. Dans ce cas, les soins des oreilles seront limités aux nettoyages, nécessaires pour éliminer le cérumen noirâtre.

En dernier lieu, il existe un traitement injectable contre la gale, utilisé chez les bovins, et qui peut être prescrit si aucun traitement local (gouttes dans les oreilles ou pipette antiparasitaire ne peut être administré). Il est très peu utilisé à cause des effets secondaires, surtout pour les races des chiens type « Colley » et les chatons, et car il ne dispose d’aucune autorisation réglementaire pour une utilisation chez le chien ou le chat.

Existe-t-il des traitements naturels pour soigner la gale?

L’utilisation des huiles essentielles pour le traitement de la gale des oreilles a été mentionnée dans les revues scientifiques. Jusqu’à présent, il n’y a qu’une étude expérimentale menée sur ce sujet avec des résultats qui semblent prometteurs. Plus précisément, l’huile d’olive ozonée, l’huile essentielle de marjolaine et l’huile essentielle d’ail ont été testées chez 28 chats atteints de gale. Les résultats ont montré que ces huiles peuvent être efficaces si elles sont instillées directement dans les oreilles pendant 10 jours. En revanche, il est nécessaire de mentionner que la rapidité et l’efficacité était meilleure pour les chats qui avaient reçu des gouttes auriculaires parasiticides (traitement classique). Chez le chien, les huiles essentielles de thym, d’origan et d’ail semblent avoir une efficacité contre les problèmes d’oreilles mais il n’y a aucune étude utilisant des huiles essentielles contre la gale d’oreilles du chien. 

Enfin, ce n’est pas parce qu’il s’agit de produits d’origine naturelle qu’ils sont sans danger : en effet, il existe des huiles essentielles toxiques pour les animaux.

Pour conclure, des nouvelles données sur les traitements naturels contre la gale sont nécessaires avant qu’il puissent être utilisés à la place des traitements classiques.

Est-ce que la gale est contagieuse ?

La gale des oreilles est très contagieuse et peut être facilement transmise d’une espèce à l’autre. Ça veut dire qu’elle passe par simple contact de chat à chat, de chien à chien mais aussi de chat à chien et l’inverse. Les chats et les chiens vivant en collectivité (élevage, refuge, pension…) sont généralement plus touchés. La mère peut également transmettre la gale à ses petits.

Par contre, il n’y a aucun risque de contamination de l’animal à l’homme. Le Dr Lopez l’a confirmé en 1993 quand il a mis directement des acariens dans ses oreilles. Les parasites ont survécu quelques semaines en lui donnant des insomnies mais ils ont pas pu se reproduire et ils ont fini par mourir. 

Dr Angeliki Vamvaka

Dr Angeliki Vamvaka

Diplômée : École vétérinaire de Thessalonique

Partager