Chez le chien

Comment bien nettoyer les oreilles de son chien ?

Quand faut-il nettoyer les oreilles de son chien ?

Il n’est pas nécessaire de nettoyer trop régulièrement les oreilles de son chien. En effet, un nettoyage trop agressif risquerait de fragiliser l’oreille et de la rendre plus sujette aux maladies (otite, gales,…). Comme chez l’Homme, certains chiens ont une production plus importante de cérumen que d’autres. On s’adapte alors à la race du chien ou à sa conformation: chez les races de chiens à oreilles tombantes, qu’elles soient courtes (Braque, Beagle, Labrador, Golden Retriever,…) ou longues (Teckel, Cocker, Dogue allemand, Basset, Bouvier…), il faut faire attention à maintenir un environnement propre et sec. En effet, l’oreille n’étant pas aérée, elle renferme l’humidité propice à l’installation de mycoses (champignons, levure) et à la propagation et à la multiplication de bactéries. Il faudra aussi veiller à bien couper ou enlever les poils à l’intérieur de l’oreille, ceux-ci permettent l’accumulation de plaques de cérumen et forment également un bon nid pour les parasites comme ceux responsables de la gale par exemple. Il est conseillé de nettoyer les oreilles de ce type de chien en moyenne une fois par semaine à une fois par mois. Cette fréquence de nettoyage peut être espacée chez des chiens à oreilles dressées sans problème particulier, pour atteindre 1 fois tous les 2 mois sans problème particulier.

Après une baignade dans l’eau de mer ou sale, il est aussi recommandé d’effectuer un nettoyage de l’oreille, et de bien la sécher, afin d’éviter les macérations.

Enfin, chez les chiens sujets aux otites régulières, comme les chiens atopiques par exemple, un contrôle et un nettoyage plus fréquent peuvent être recommandé.

Quels sont les produits à utiliser pour nettoyer les oreilles de son chien?

Il est toujours préférable de demander conseil à votre vétérinaire afin de choisir le produit idéal pour votre chien. Il y a quatre grandes classes de produits à distinguer et à ne pas confondre afin de permettre une hygiène des oreilles irréprochable.

Tout d’abord, les nettoyants auriculaires : peu importe la marque, il s’agit de produits généralement liquides et gras que l’on retrouve aussi bien en animalerie que chez votre vétérinaire. Ces produits s’utilisent en grande quantité et parfois à plusieurs reprises pour un nettoyage optimal : le conduit auditif doit être rempli de produit.

Complémentairement, les produits naturels : qu’ils soient à base de plantes ou d’huiles essentielles, il existe de nombreux produits disponibles chez votre vétérinaire qui s’appliquent sur une oreille propre et saine, dépourvue de maladie. Il s’agit de produits généralement huileux qui, de par leur composition, empêchent l’installation de bactéries ou de mycoses.

Ensuite, l’usage de médicaments : uniquement sous prescription vétérinaire, ces produits se trouvent aussi bien en pharmacie que chez votre vétérinaire. Il s’agit de substances actives possédant une action bien précise. La composante antibiotique permet d’éviter la multiplication (= bactériostatique) ou d’éliminer (= bactéricide) les bactéries. La composante anti-inflammatoire quant à elle, permet de lutter contre l’inflammation (cette sensation rouge, chaude, gonflée et douloureuse que l’on retrouve dans l’otite). Et la composante anti-mycotique permet d’éviter la mise en place de champignon ou de levure (comme les Malassezia qui représentent une des nombreuses complications d’otites).

Finalement, il ne faut pas oublier les antiparasitaires ! Les antipuces et antitiques peuvent également jouer une action sur la santé de l’oreille de votre chien afin que l’animal ne se gratte pas de manière intempestive. Ces produits, pour la plupart, luttent également contre les parasites agents de la gale d’oreilles. Il est donc indispensable de demander conseil à votre vétérinaire afin de traiter votre chien régulièrement contre les parasites.

Quelles étapes pour bien nettoyer les oreilles ?

Un premier point important à connaître avant de se lancer dans le nettoyage des oreilles de votre chien est que celles-ci sont coudées à presque 90° ! Il ne vous sera donc jamais possible de nettoyer directement la partie horizontale du conduit auditif.

Le nettoyage des oreilles peut être salissant, surtout au début et lorsqu’elle est très sale : mieux vaut le savoir avant et s’habiller en conséquence!

Le nettoyage peut également être douloureux en cas d’otite : il est important de rassurer votre chien, de se positionner confortablement pour bien le maintenir. L’aide d’une tierce personne peut aussi s’avérer utile.

N’hésitez pas aussi à préparer une friandise pour récompenser votre chien après le nettoyage : cela permettra un renforcement positif et vous faciliter la tâche les fois suivantes.

Pour nettoyer les oreilles de votre chien, commencez par tendre son oreille afin de mettre le pavillon en évidence. Ensuite, appliquez une bonne quantité de nettoyant auriculaire (le conduit doit être bien rempli) et massez longuement à la base de l’oreille. Ce massage est important car il permet le décollement des débris et permet également au produit de couler jusque dans le fond de l’oreille (c’est-à-dire la partie horizontale qui vous est inaccessible). Une fois ce massage réalisé, il se peut que votre chien se secoue la tête, il fera lui-même remonter les saletés et l’excédent de liquide hors de ses oreilles. Pour cette raison, il est préférable de vous placer dans une pièce qui peut être facilement nettoyée, car les projections peuvent éclabousser sur les murs!

Il vous suffira ensuite simplement d’essuyer le pavillon de l’oreille à l’aide d’une compresse ou d’un mouchoir doux pour retirer l’excédent de cérumen ainsi évacué.

Après tant d’émotion, un gros câlin est souvent le bienvenu!

Le cérumen des chiens peut aller de jaune à brun foncé en quantité plus ou moins importante. Si, lors du nettoyage, vous remarquez que la compresse est couverte de sang ou de pus, veuillez contacter votre vétérinaire de toute urgence.

Ce qu’il faut éviter !

Il faut éviter de nettoyer les oreilles avec de l’eau. En effet, cela maintient un taux d’humidité élevé propice au développement de germes. Évitez également d’utiliser des produits qui pourraient être trop agressifs et demandez toujours conseil à votre vétérinaire.

Il est également déconseillé d’utiliser des coton-tiges pour nettoyer le pavillon de l’oreille, sur un mauvais mouvement de votre chien, vous risqueriez de le blesser. L’usage du coton-tige favorise également l’enfoncement des saletés dans l’oreille, qui pourraient se retrouver coincées au niveau du fameux “coude”.

Le nettoyage des oreilles d’un chien peut être une manœuvre quelque peu sportive en fonction du caractère du chien mais n’est, normalement, en aucun cas douloureux ! Si votre chien se plaint lors de la manipulation, veuillez contacter votre vétérinaire.

Finalement, il est préférable de n’enlever que les saletés remontées à la surface sans devoir aller nettoyer trop profondément dans l’oreille, vous risqueriez de pousser les saletés et de former un bouchon.

Si vous avez le moindre doute sur le produit ou la technique à appliquer, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire qui le fera ou vous montrera comment faire.

Dr Alicia Quievy

Dr Alicia Quievy

Diplômée : Liège 2017

Partager