Chez le chien

Eczéma dans l’oreille de votre chien : comment le soigner ?

Plusieurs affections peuvent engendrer des démangeaisons chez le chien et des désordres au niveau de la peau de l’oreille ressemblant à l’eczéma chez l’homme. Lorsqu’elles trainent et ne sont pas prises en charge, elles peuvent être source d’un grand inconfort pour l’animal et se compliquer d’autres maladies.

Qu’appelle-t-on eczéma ?

L’eczéma n’est pas une maladie mais un symptôme. 

Ce terme beaucoup plus utilisé en médecine humaine que vétérinaire rassemble les manifestations cutanées associant de la démangeaison à une inflammation de la peau (qui devient rouge). La peau atteinte peut devenir rapidement squameuse (présence de petite pellicules blanches) et malodorante, avec un aspect plus ou moins sec. 

L’inflammation de la peau atteinte d’eczéma peut générer une douleur chez l’animal.

Exemple de rougeur au niveau de l’oreille 
Crédit Photo : Firn / Gettyimages

Qu’est ce qui peut provoquer de l’eczéma au niveau des oreilles d’un chien ?

Les principales maladies pouvant être à l’origine de l’apparition d’eczéma au niveau de l’oreille sont : 

–       Les otites : une otite est une inflammation de l’oreille pouvant être d’origine parasitaire, infectieuse ou liée à la présence dans le conduit auditif d’un corps étranger. Elles sont généralement douloureuses et peuvent provoquer des démangeaisons chez le chien. Il n’est pas rare de constater l’apparition d’eczéma dans le pavillon de l’oreille lors d’otite. Cet eczéma peut être la conséquence du grattage de l’oreille. Mais l’inflammation du pavillon peut aussi être en lien avec celle du conduit auditif.

–       Les allergies : beaucoup d’allergies peuvent avoir des manifestations cutanées, et s’étendre à l’oreille. La plus mise en cause lors d’eczéma dans les oreilles est la dermatite atopique, qui constitue d’ailleurs une des causes les plus fréquentes d’otite chez le chien, plutôt récidivantes

Crédit Dr Vamvaka – Chien courant dans l’herbe en fleurs (#allergie #eczéma #atopie)

Appelée aussi atopie, il s’agit d’une prédisposition qu’ont certains chiens à développer des allergies face à différents éléments (des aliments, des acariens, des pollens…) associée à une anomalie de la peau, qui n’assure alors plus son rôle de barrière. 

Les autres allergies (alimentaires, de contact, aux piqûres de puces…) peuvent également être à l’origine de démangeaisons au niveau des oreilles et d’eczéma.

–       Les parasites : les parasites venant se loger sur ou autour de l’oreille peuvent être responsables d’intenses démangeaisons (les puces et les tiques affectionnent beaucoup la peau fine du pourtour de l’oreille). Si ces démangeaisons ne sont pas contrôlées elles peuvent entraîner l’apparition d’eczéma.

Comment traiter l’eczéma des oreilles ?

L’eczéma correspondant à une inflammation de la peau, l’application de crèmes anti-inflammatoires (+/- hydratantes) sur les zones atteintes apaise les démangeaisons. Ces applications peuvent être associées à une administration d’anti-inflammatoire par voie orale ou injectable, surtout si la manipulation des oreilles est difficile au début, ou que l’animal a besoin d’être soulagé rapidement.

Mais l’eczéma étant un symptôme, il est illusoire de penser le soigner sans traiter la maladie qui en est à l’origine. 

Le type de traitement complémentaire associé à l’anti-inflammatoire local dépendra donc de la cause de l’eczéma : un eczéma lié à la présence de parasites externes nécessitera un traitement antiparasitaire, alors qu’un eczéma consécutif à une otite demandera un traitement adapté de l’otite sous-jacente.

Le traitement d’un eczéma consécutif à une allergie nécessite, lorsque l’origine de l’allergie est identifiée, l’élimination de l’agent responsable lorsque c’est possible (par exemple l’élimination des puces lors d’allergie à leur piqûre ou d’une gamelle lorsque l’animal est allergique à sa matière). Lorsqu’il est impossible d’éliminer l’agent à l’origine de l’allergie de l’environnement de l’animal, la solution est de soulager les symptômes et les démangeaisons à l’aide par exemple d’anti-inflammatoires. 

La dermatite atopique est quant à elle plus complexe à traiter car elle associe des allergies à plusieurs éléments différents. Sa prise en charge demande beaucoup de rigueur aux propriétaires d’animaux atteints, mais il est possible de diminuer énormément les symptômes, voire de les faire disparaître pendant de longues périodes. Le traitement associe généralement une nourriture adaptée, des soins hygiéniques de la peau et des oreilles, et la prise de médicaments visant à limiter les réactions inappropriées de la peau en réponse aux différents allergènes.

Dr Virginie Martin Pelaez

Dr Virginie Martin Pelaez

Clinique vétérinaire du Saison (64470)
Diplômée : Toulouse 2009

Partager